En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Die Linke français?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
josediaz

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Murcia (República Española)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Die Linke français?   Ven 15 Juin - 19:09

Citation :
Jean-Luc Mélenchon évoque son "divorce" du Parti socialiste
LEMONDE.FR avec AFP | 14.06.07 | 19h22 • Mis à jour le 14.06.07 | 19h22

Le sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon estime que la gauche du Parti socialiste "est de plus en plus un alibi pour ce parti" et que "la question du divorce commence à être posée", imaginant un rapprochement avec les communistes pour construire "une force nouvelle".

Dans une interview jeudi 14 juin à L'Humanité, le président du mouvement Pour la République sociale estime en effet qu'"on est en train de découvrir la catastrophe qui frappe la social-démocratie internationale". Le sénateur de l'Essonne a notamment pris l'exemple de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne, où "les sociaux-démocrates sont des acteurs enthousiastes du démantèlement de l'Etat social qu'ils ont eux-mêmes construit".

M. Mélenchon, qui doit assister samedi au congrès fondateur du parti Die Linke (la gauche) à Berlin, qui regroupe notamment des communistes et des socialistes, considère que cela peut être "une source d'inspiration très forte" pour la France. "J'y vois une des issues possibles de la crise de la gauche", dit-il.

Car pour lui, "la gauche du PS (...) n'est plus admise à jouer un rôle actif dans le mouvement socialiste". De ce fait, évoquant un possible divorce, il a simplement précisé que "la question n'est pas tranchée" et qu'"à l'heure actuelle il n'existe pas d'alternative".

En effet, s'il imagine volontiers un rapprochement entre des communistes et des militants socialistes "qui n'acceptent pas de se résigner à une fumeuse orientation sociale-démocrate, ni à un tropisme pour le centre", il note aussi, en le regrettant, que "les communistes n'ont pas encore fait ouvertement le choix de la construction d'une force nouvelle".

Ça serait pas mal n'est-ce pas? Mais je crois que le PCF doit jamais disparaitre, mais si travailler pour faire une espece de Die linke et incluir les verts et la LCR.

Mais je dis ce que je dis toujours dans ce forum, j'habite a 1000 km de la France alors depuis ici c'est tout très facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enzo d'aviolo



Nombre de messages : 34
Age : 51
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Sam 16 Juin - 18:56

josediaz,

Il est encore trop tôt pour se prononcer! Melenchon a lancé une bouteille à la mer pour voir les réaction dans et hors le PS, maintenant, on verra si les actes vont suivre les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.renovaction-socialiste.org
Louloute



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Sam 16 Juin - 20:54

oui mais ... il faut un parti anticapitaliste et non un linkspartei qui recycle les élus du ps et du pc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redpirat

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Sam 16 Juin - 20:56

Non melle,

Il faut un parti avec pour but le socialisme. Mélenchon entre dedans pleinement.

Un parti anticapitalisteça veut rien dire, et cela ne propose aucune alternative....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josediaz

avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Murcia (República Española)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Sam 16 Juin - 22:26

Louloute a écrit:
oui mais ... il faut un parti anticapitaliste et non un linkspartei qui recycle les élus du ps et du pc...

Est-ce que la classe ouvriere française parle de revolution? Est-ce qu'il y a des conditions objetives ou subjetives pour faire une revolution?

Moi je crois que c'est comme en Espagne, non.

Alors il nous faut, une organisation capable de rejoint la classe ouvrier pour un but claire, laisser d'être en resistance des conquetes socials des annees 30 et avancer à nouvelles conquêtes!!

Les contradiction capital-travail ils sont toujours là, et la seul façon de les superer c'est avec le socialisme.

Alors moi, je crois pas en langages des annees 30 puisque les conditions ils ont changé, je crois dans la politique reele dans la rue et dans les institutions. C'est pour ça qu'on doit essayer de trouver une façon de faire une union entre toute la gauche alternative. Pour, petit à petit, avoir la force pour vraiment changer les choses.

C'est pour ça que je suis pour une union de minimums avec la gauche du ps, pcf, lcr, verts, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enzo d'aviolo



Nombre de messages : 34
Age : 51
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Dim 17 Juin - 14:43

c'est une éventualité envisageable, si le PS se scinde réellement! nous verrons si certains ont le courage de le faire au PS, dans la mesure où la direction soit prise par les sociaux libéraux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.renovaction-socialiste.org
Guillaume Degans
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 42
Localisation : Condom (32)
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Dim 17 Juin - 18:27

Melanchon, il disait être pour les collectifs et dés qu'il a vu qu'il serait pas candidat, il est retourné au bercail.

Je ne suis pas sur de l'utilité d'un Linkspartei en France. Pour quoi faire ? Plus de voix ? Celà reste à prouver que cet objectif sera atteint. Sur quelles bases ? Marxiste ? Reformiste ? Pour se retrouver avec des tendances ? Il me semble qu'en Allemagne surgit par si par là des dissention. Nottament quand Oscar Lafontaine prétand que le Linkspartei reprend le programme du SPD d'avant Schruder ... Pour avoir un "grand parti" ? mais c'est quoi un grand parti ? Avec ses 135000 adhérents, seuls le PS et l'UMP sont plus important que le PCF. Et puis es que la bonne stratégie est d'aller chercher un modéle ailleur ? L'Allemagne, avec ses spécificité politiques et historiques, a, peut être, trouvé la bonne formule. Es que cette formule est la bonne pour la France ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume Degans
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 42
Localisation : Condom (32)
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Dim 17 Juin - 19:28

Citation :
Mélenchon bouscule la gauche du PS
Jean-Luc Mélenchon jette encore un pavé dans la mare en envisageant la création d'une force politique réunissant la gauche du PS et les communistes. Réactions des intéressés.




Jean-Luc Mélenchon récidive. Le turbulent sénateur socialiste jette encore un pavé dans la mare, ce matin, en déclarant dans une interview à l'Humanité que « la question du divorce » d'une frange de la gauche avec le Parti socialiste « doit être posée ». Motif : la gauche du PS « est de plus en plus un alibi pour ce parti ». Jean-Luc Mélenchon propose de prendre pour modèle le parti allemand Die Linke fondé par Oskar Lafontaine et imagine une alliance de certains communistes avec des membres de la gauche du PS. A la veille du deuxième tour des élections législatives, qui devrait aussi sonner l'ouverture de la « refondation » tant promise à gauche, l'idée de créer une force nouvelle n'est pas du goût de tout le monde. Y compris chez les principaux intéressés...

A chacun sa refondation
Côté communiste, ce « pôle de transformation sociale » a pourtant ses partisans. François Asensi, député PCF de Seine-Saint-Denis et membre de l'association des communistes unitaires en témoigne : « Jean-Luc Mélenchon a raison. En France, il faut trois pôles. Le pôle ultra-libéral et conservateur, le pôle social-démocrate et ce troisième pôle de transformation sociale. Après, on peut s'entendre avec les sociaux-démocrates sur certains points, mais en ce qui concerne les enjeux sociaux et économiques, nous ne sommes pas sur la même ligne », constate ce proche de Clémentine Autain et de Patrick Braouezec. « Encore faudrait-il savoir ce qu'en pense Marie-George Buffet », ajoute-t-il, un brin ironique. Or justement, si l'on en croit Olivier Dartigolle, porte-parole du PCF, cette question n'est absolument pas à l'ordre du jour et le « jeu de petites phrases des cadres socialistes sur la recomposition de leur parti » agace les hautes instances du Parti. Pour lui, « il est hors de question de diluer l'identité du PCF dans un autre ensemble dont on ne sait pas quelles sont les options politiques. » Conclusion : la refondation du PS doit se faire rue de Solférino et celle du PCF, place du Colonel Fabien et à la fête de l'Humanité.

« Les militants communistes sont viscéralement attachés à leur parti », analyse aussi le fabiusien Claude Bartolone, à qui l'idée de Jean-Luc Mélenchon paraît peu réalisable. « Je comprends pourquoi Jean-Luc dit que la gauche du PS est devenue « un alibi », c'est parce qu'il n'a pas été assez exploité pendant la campagne présidentielle, et c'est vrai que c'est dommage. » Pour autant, le député de Seine-Saint-Denis appelle plutôt de ses vœux une refondation idéologique « au sein d'un parti stable, assuré de faire 35% » comme le PS, plutôt que la naissance d'un parti né de la « scissiparité » entre le PS et le PCF. Même son de cloche du côté de Marie-Noëlle Lienemann, elle aussi proche de Laurent Fabius. La fondatrice du tout nouveau club « gauche avenir » qui souhaite justement faire discuter des membres de la gauche du PS et du PCF appelle au « rassemblement », et sûrement pas à la division. Reste à savoir si, après le second tour, les cadres socialistes parviendront à surmonter leurs différends. Ou s'ils verront la solution Mélenchon l'emporter, par défaut plus que par choix.


Jeudi 14 Juin 2007
Anna Borrel

http://www.marianne2007.info/Melenchon-bouscule-la-gauche-du-PS_a1534.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ben

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Lun 18 Juin - 23:04

On a déja le PCF comme outil pour amener le socialisme en france !!

Arretons la avec le débat du parti Anticapitaliste à la besancenot !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjcf.pevele-melantois.over-blog.fr
Johann Brunel



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Mar 19 Juin - 1:34

Je n'ai absolument aucune confiance en Mélenchon et qui comme Fabius ne dit que ce qu'il l'arrange quand cela l'arrange.
C'est un opportuniste je ne suivré jamais une initiative de cet personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Maury PCF Istres

avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : Istres (13)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Die Linke   Ven 29 Juin - 22:45

Un nouveau parti pour la Gauche, pur produit du système politique allemand, héritage d'une histoire allemande depuis la réunification (Die Linke = La Gauche), analyse de ce nouveau parti et de la situation politique allemande

Lors de la réunification allemande des années 90, se mets en place le système politique de la RFA, c'est à dire la domination des grands partis nationaux:

-La CDU (Christlich Demokratische Union Deutschlands-Union chrétienne-démocrate d'Allemagne), qui est le parti conservateur de droite.

-Le SPD, parti social-démocrate d'Allemagne (Sozialdemokratische Partei Deutschlands), un parti dont l'histoire politique est très riche. Avec la réunification le SPD se réimplante rapidement à l'est. Depuis l'arrivée de Gerhard Schroëder, le PS allemand est en crise: une crise idéologique marquée par les effets du Bad godesberg et des abandons successif au marxisme et keynésianisme, crise politique avec l'accumulation des défaites électorales, perte de confiance dans la population, perte d'adhérents.

-Une nébuleuse de partis d'appoint comme les verts « grünen » alliés fidèles du SPD (9-10%), le FDP les « libéraux » alliés de la CDU et les parti d'extrême droite NPD-DvU hérité de la NSDAP d'Adolf Hitler.

Que reste-il de la SED et du KPD ? Le Parti du Socialisme Démocratique (Partei des Demokratischen Sozialismus-PDS)

-A l'ouest on a assisté a la disparition du KPD par sa mise hors la loi lors de la guerre froide, si en 1945 il pesait 5% aujourd'hui il ne pèse plus rien et a été victime de scission importante. Ses successeurs sont le KPD, le DKP puis après 1990 le PDS.
Le PDS n'a jamais réussi a s'implanter dans le paysage politique, malgré 5000 adhérents sur les Länder de l'ouest il ne dépasse pas les 1,1%.

-A l'est, l'originalité vient de l'ex-SED, le PDS. Le PDS est implanté à l'est, il est la 3ème force politique de l'ex RDA (20 à 25% du corps électoral). Le PDS est un parti « réformé » organisé sur l'idéologie du « socialisme démocratique » en opposition au « socialisme réel » de la SED. Le PDS accueille plusieurs plate forme idéologique en son sein: le Socialisme Démocratique hérité de la SED, c'est la social-démocratie d'avant le Bad Godesberg, la plate forme communiste, marxiste, féministe, écolo...

Le PDS est un parti de cadre de la SED, dont la base militante est vieillissante et réduite à 70.000 adhérents (le SPD dispose encore de 500.000 adhérents), ses figures nationales sont Lothar Bisky, Gregor Gysi.
Le PDS peine a se développer à l'ouest de l'ex-RDA, c'est un parti qui reste régional et qui nationalement oscillent entre 4,5 et 6%.

lire la suite ici:

http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/Die-Linke_a974.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/
Oulianov



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Sam 30 Juin - 13:55

Je pense que Mélanchon doit s'imaginer qu'il occupera une place importante dans sa 'nouvelle formation'...
Personnellement je suis contre son idée et contre toute idée de 'Parti de la Gauche' ou encore de 'Grand Parti Anticapitaliste'. En france, historiquement, on a le PCF comme parti prolétarien révolutionnaire. Seulement la liquidation-mutation sociale-démocrate du PCF orchestré depuis quelques décennies l'a dénaturé et affaibli énormément.
On a pas besoin d'un deuxième parti réformiste dans la gauche française, on a besoin d'un parti authentiquement révolutionnaire et communiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pcf.fr
Louloute



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Dim 1 Juil - 11:25

c'est le sens de la proposition de besancenot, unir tous ceux qui veulent se batrre contre le capitalisme.. unité avec la lcr..le parti d'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oulianov



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Dim 1 Juil - 13:48

Louloute a écrit:
c'est le sens de la proposition de besancenot, unir tous ceux qui veulent se batrre contre le capitalisme.. unité avec la lcr..le parti d'avenir.
Non ce n'est pas le sens de proposition de besancenot.
Besancenot propose un parti anticapitaliste, mais il n'a jamais dis si ce parti proposera quoi que ce soit de révolutionnaire comme l'abolition de la propriété privée des biens et moyens de productions ou ce genre de propositions. Il ne dis pas si son fameux parti anticapitaliste posera le socialisme comme alternative au capitalisme et sur ces questions je suis fortement sceptique. Je pense même que ce ne sera pas le cas.
Au final, si on regarde bien, besancenot veut effacer le PCF dans un parti dont on ne sait ni les objectifs, ni les moyens qu'il mettra en oeuvre ni même la structure de ce parti.
Finalement, ton fameux parti anticapitaliste est un grand truc flou qui viserai à remplacer le PCF. Une sorte de parti de "La Gauche" version ultra-radicale.
C'est mon opinion, maintenant peut-être as-tu des détails sur cette proposition. Peut-être faudrait-il même créer un nouveau poste pour ce sujet que tu amènes sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pcf.fr
Guillaume Degans
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 42
Localisation : Condom (32)
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Dim 1 Juil - 19:52

Le parti antilibéral et anticapitaliste de Besancenot ne se fera pas. Il s'agit juste d'un effet d'annonce. Depuis le temps que la LCR en parle (1969) et qu'elle n'a jamais rien fait dans ce sens ...

De plus la LCR est antilibérale et non anticapitaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JA67



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Die Linke français?   Lun 30 Juil - 21:49

Et si ont parlait sérieusement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Die Linke français?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Die Linke français?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Shadow cabinet de François Bayrou
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» Le nouveau livre de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Le PS/MJS :: Débat.-
Sauter vers: