En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Non à toute atteinte au droit de grève !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
unitaire

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Non à toute atteinte au droit de grève !   Jeu 21 Juin - 20:31

Les signataires, citoyens, travailleurs et étudiants de toute sensibilité, se prononcent à l’initiative du Pôle de Renaissance Communiste en France, contre toute remise en cause du droit de grève.

Pétition adressée aux présidents de groupe à l’Assemblée Nationale

Disposant de l’Elysée, de l’Assemblée Nationale, du Sénat, de l’appui déclaré du MEDEF et de l’Union Européenne, l’UMP prétend maintenant limiter le droit de grève, pourtant garanti en tant que droit individuel et démocratique fondamental par les constitutions de 1946 et 1958, après qu’il ait été supprimé par le régime de Vichy. N. Sarkozy et F. Fillon entendent commencer par l’instauration d’un « service minimum », dans les transports (voire dans l’Education Nationale), avant d’en venir à leur projet de « grève à bulletin secret sous contrôle judiciaire » - qui contredit le droit de grève en tant que liberté individuelle. Ils proclament dans le même temps leur volonté de respecter le droit de grève ; or le service minimum par exemple à la SNCF, qui viserait à assurer la circulation des trains sur certains créneaux horaires par la réquisition des personnels, est bel et bien l’interdiction temporaire de la grève !

Pour les usagers, que les médias s’acharnent systématiquement à monter contre les « grévistes qui les prennent en otage », une telle interdiction serait en réalité lourde de conséquences. Les grèves des travailleurs des transports s’exercent avant tout contre le service minimum au quotidien dont sont déjà victimes les usagers (retards, pannes, suppressions de trains, entassement…) faute de personnels, de matériel et de moyens suffisants. Les cheminots, les conducteurs de métro ou de bus, se battent pour un service maximum aux usagers et toute limitation de leur droit de grève entraînera une plus grande liberté de dégrader le service public du transport.

D’une manière plus générale, c’est avant tout par la grève que la majorité des avancées sociales dont bénéficient les travailleurs ont été acquises. Et ce sont avant tout les grèves qui, des cheminots contre le plan Juppé en 1995 aux étudiants et salariés contre le CPE en 2006, permettent aux travailleurs de stopper les mauvais coups. On ne peut manquer de s’inquiéter des conséquences de toute atteinte au droit de grève pour la sauvegarde des avancées sociales ou la conquête de nouvelles et cela en dit long sur les motivations réelles de l’UMP. L’attaque contre le droit de grève manifeste en réalité la volonté du pouvoir d’affaiblir les travailleurs, et d’abord parmi les plus combatifs d’entre eux, afin de museler toute résistance d’ensemble contre la remise en cause annoncée, au nom de la « modernité » et de la « concurrence libre et non faussée », des acquis sociaux, des services publics, de l’université Publique, de la retraite et de la Sécu, du code du travail, des statuts ou des conventions collectives.

- Parce que les mouvements de grève sont à l’origine de toutes les grandes avancées sociales des 70 dernières années et qu’ils constituent l’outil principal de défense des travailleurs,

- Parce que le droit de grève, est une liberté individuelle et démocratique fondamentale, garantie par la Constitution, et que Sarkozy, élu avec 25% des inscrits au premier tour de la Présidentielle, n’a aucun mandat pour remettre en cause les acquis fondamentaux des travailleurs de France, arrachés par de longues luttes et souvent au prix du sang,

nous nous opposons à toute remise en cause
du droit de grève et au service minimum dans les transports.

Nom/prénom Coordonnées Signature

A renvoyer à Jacques Coignard, 8 rue de Touraine, 22440 PLOUFRAGAN –Email : jacques.coignard@free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pcf-prcf.over-blog.com
 
Non à toute atteinte au droit de grève !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atteinte au droit syndical !
» Dijon : Grève spontanée sur le réseau Divia
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» "Toute la mer sur un plateau" Granville (50).
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Pour militer, être solidaire.... :: Pétitions.-
Sauter vers: