En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au congrès de Force Ouvrière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Au congrès de Force Ouvrière.   Ven 29 Juin - 22:08

Force ouvrière veut rester à quarante ans de cotisation retraites pour tous
LE MONDE.

Au 21e congrès de Force ouvrière (FO), qui se tient à Lille jusqu'au vendredi 29 juin, les différentes "sensibilités" ne se sont pas déchirées sur les retraites. A la tribune, jeudi, Jean-Claude Mailly - qui doit être réélu sans problème à la tête de la confédération qu'il dirige depuis février 2004 - a présenté l'orientation de son syndicat sur ce dossier, appelé à occuper le devant de la scène sociale et politique dans les prochains mois.



En jouant les boutefeux contre la réforme des retraites de François Fillon en 2003, évoquant alors "la grève générale", FO revendiquait le maintien d'une durée de cotisations de 37,5 années pour le secteur public et le retour à ce chiffre pour le secteur privé, passé à quarante ans avec la réforme Balladur en 1993. Le syndicat, alors dirigé par Marc Blondel, refusait le passage à 40 annuités, installé par la nouvelle loi, qui prévoyait même, à l'horizon 2012, une durée de quarante et un ans, à raison d'un trimestre en plus par an, à partir de 2008. La loi a aussi prévu, en 2008, un rendez-vous avec les partenaires sociaux pour rouvrir ce délicat dossier des retraites dont le financement reste un casse-tête, notamment à cause de l'allongement de la durée de vie, d'un chômage persistant et du faible taux d'activité des seniors.

A la tribune lilloise, nombre de délégués haussaient le ton pour évoquer le retour aux "37,5". Mais même l'un des plus virulents, Patrick Hébert, le secrétaire de l'UD de Loire-Atlantique, a modéré son ardeur. Tout en affirmant que "l'intérêt général était 37,5 années pour tous" et qu'il ne voyait pas "pourquoi on reviendrait sur cette position", il a indiqué que, "conscient des rapports de forces", FO ne devra pas aller "au-delà de quarante ans de cotisation".

Sous les applaudissements, M. Mailly a fait valoir que l'objectif était "d'avoir la meilleure retraite sans attendre d'être mort pour la percevoir". Alors, "l'objectif des 37,5 années ne sera pas abandonné mais la bagarre qu'il faut mener, c'est de rester à 40 et de refuser de passer à 41" annuités. Il suffirait d'un décret, explique-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.all-forum.net
Nicolas Maury PCF Istres

avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : Istres (13)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: fo   Ven 29 Juin - 22:47

tous des traitres, des jaunes !!! adhérez a la CGT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Au congrès de Force Ouvrière.   Ven 29 Juin - 23:21

Dis-moi, ça c'est de l'argument...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.all-forum.net
Nicolas Maury PCF Istres

avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : Istres (13)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: lol   Sam 30 Juin - 1:50

je sais mais c'est vicéral, FO comme la CFDT ont toujours été du côté du gouvernement, sur ma fac ce fût le cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/
Nicolas Maury PCF Istres

avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : Istres (13)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Sogerma: la justice annule un accord sur le retour aux 39 he   Sam 30 Juin - 2:05

Le tribunal de Bordeaux, saisi par la section CGT de Sogerma Services à Mérignac, a annulé mardi des articles d'un accord d'entreprise prévoyant de porter à 39 heures le taux hebdomadaire de travail au lieu de 35, sans hausse de salaire.

Les magistrats de la 1ère chambre civile ont notamment estimé, dans leur jugement "que les dispositions conventionnelles sont applicables dans la seule mesure où elles sont plus favorables aux salariés que les dispositions légales et qu'une dérogation ne peut (...) être opposée au salarié si elle est moins favorable à ce dernier".

Le 5 avril, un accord d'entreprise avait été signé dans la société de maintenance aéronautique Sogerma Services de Mérignac (Gironde) par la CFE /CGC et par FO, prévoyant de passer de 35 heures à 39 heures par semaine pour les non-cadres, à salaire constant, et pour les cadres la suppression de 7 jours de RTT.

Deux syndicats minoritaires dans l'entreprise, la CGT et la CFDT, avaient refusé de signer cet accord entré en vigueur le 1er juin. Selon l'avocate de l'union locale de la CGT, Me Monique Guédon, 35 des 475 salariés de l'entreprise ont refusé de signer l'avenant à leur contrat de travail qui entérine la diminution de leur rémunération horaire.

A l'audience du 15 mai dernier, l'avocat de la Sogerma Services, Me Jean Neret, avait indiqué que l'ambition de cet accord était "de diminuer le coût de fonctionnement de 20%".

Il s'agissait de mettre ainsi "le prix des heures de maintenances aéronautiques au prix du marché", avait expliqué l'avocat, en évoquant les problèmes récents rencontrés pas cette société qui a quitté en janvier le giron du groupe EADS pour être reprise par l'entreprise TAT.

Sur ce point, le tribunal a constaté que "cet accord supprime ou réduit certains avantages salariaux (prime d'harmonisation, prime d'ancienneté, prime annuelle non cadre)".

Pour justifier la perte de ces avantages, l'employeur a parlé de "la compétitivité de l'entreprise et --donc implicitement-- de conserver des emplois, ce qui ne crée pas d'avantages nouveaux pour les salariés", a ajouté le tribunal. Il y a donc "atteinte au principe de la réciprocité applicable au titre de la négociation collective", a-t-il ajouté.

Enfin, le jugement conteste le système de forfaitisation des heures supplémentaires prévu dans l'accord, en soulignant "que le forfait n'assure pas une rémunération au moins égale au salaire de base augmenté de la majoration pour les heures supplémentaires, ou ne le fait que par artifice, en minorant le salaire de base".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wmaker.net/editoweb/nicolas_maury/
Oulianov



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Au congrès de Force Ouvrière.   Sam 30 Juin - 14:03

Force Ouvrière est de loin un syndicat pas trop progressiste et pas vraiment solidaire des luttes étudiantes et/ou lycéennes.
Je me rappellerais toujours les profs FO qui défendaient les profs qui s'en prenaient aux élèves qui faisaient grèves et manifestaient que ce soit contre la loi fillon/de robien sur l'orientation de l'école ou contre la loi d'égalité des chances (CPE, travail à 14 ans, travail de nuit,...).
Maintenant ce qui m'amuse c'est qu'ils disent défendre les 37.5 ans d'annuités mais que finalement ils defendent dans leur politique les 40 ans, faudra m'expliquer où est la logique?

Je ne connais qu'un seul syndicat qui défend au mieux les intérets des travailleurs pour le moment c'est la CGT. Bien qu'elle soit gangrénée par le réformisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pcf.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Au congrès de Force Ouvrière.   Sam 30 Juin - 14:40

Camarades.

Ce que soulève oulianov est interessant. Il y a quelque chose d'étrange à vouloir défendre la retraite après 37,5 ans de cotisations et dire que l'on refusera d'aller au-delà de 40 ans. Et ceci dans la même phrase ou presque. C'est dû à la nature même de ce syndicat. C'est en effet un syndicat réformiste, qui a vu son audience se restreindre à cause de l'émergence de la CFDT, l'autre grand syndicat réformiste.

Pourtant, je ne pense pas qu'il faille être aussi catégorique dans notre "classification" des syndicats.

Je crois qu'il faut privillégier la lutte au sein de la CGT, car il s'agit du plus grand syndicat et du plus ancien avec la CFTC. Pourtant, il faut se battre pour qu'il n'y est qu'une seule grande centrale syndicale. Pour être plus fort, il faut être uni. Pour être plus fort il faut un grand syndicat pour tous les travailleurs. Pour être plus fort, il faut un syndicat qui ne renonce pas et soit sous le contrôle démocratique de ses membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.all-forum.net
Louloute



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Au congrès de Force Ouvrière.   Dim 1 Juil - 11:29

N'importe quoi Admin, la cgt ou fo sont autant des traîtres l'un que l'autre.. un syndicat socialiste et un autre ex-communiste.. tous des bureaucrates.; moi je crois que Solidaires est un bien meilleur syndicat que tous ces vendus.. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oulianov



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Au congrès de Force Ouvrière.   Dim 1 Juil - 14:05

Louloute a écrit:
N'importe quoi Admin, la cgt ou fo sont autant des traîtres l'un que l'autre.. un syndicat socialiste et un autre ex-communiste.. tous des bureaucrates.; moi je crois que Solidaires est un bien meilleur syndicat que tous ces vendus.. Laughing
Et pourtant, au lieu de balancer des "généralités" sans rien à l'appui. Tu pourrais peut-être nous dire en quoi CGT et FO sont des vendus?
Je lis plusieurs de tes messages et je ne lis que des préjugés emplis de haine. Est-ce normal? Est-ce ainsi que la LCR forme ses militants?

Pour dire que la CGT est un syndicat de vendu, peux-tu argumenter où est-ce qu'elle aurait signée une convention allant contre les intérêts des travailleurs? Ou quelque chose d'autre?
Parce que ton argumentation est inexistante depuis le début, tu ne fais qu'affirmer aveuglement tes propres vérités sans rien derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pcf.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au congrès de Force Ouvrière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au congrès de Force Ouvrière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pavillon de la force navale- vlag van de zeemacht
» Japanese Maritime Self Defense Force (Marine Japon)
» 9ème Congrès de la Fédération CGT services publics
» Les MP et RP de la Force Navale
» l'union fait la force 'a Meknes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Syndicalisme. :: La CGT, FO, UNSA, CFDT etc..-
Sauter vers: