En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Variété : Ridan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fatma E.
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Variété : Ridan   Lun 2 Juil - 15:32

Un peu Brassens, un peu bougon, il parle de fleurs, de flics, de béton. Pareil à un Renaud d'aujourd'hui, Ridan chante la vie qui va avec ses mots à lui. Au détour d'une chanson, il adresse aussi une lettre au fils qu'il n'a pas encore, à la future mère de ses enfants, à la nature. Il a 29 ans et son premier album, Le Rêve ou la vie, est un autoportrait mature et marrant en dix thèmes.

Depuis il a sorti un deuxième album qui a pour titre "L' Ange de mon Démon" et qui est aussi bon à écouter..


Le clip est pas génial mais le morceau est sympa!

Lien 1 "Partie De Golf" :
http://www.dailymotion.com/bookmarks/fat1303/video/xcoe5_partie-de-golf-ridan_music

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fatma E.
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Variété : Ridan   Lun 2 Juil - 22:34

pour ceux qui ne connaissent pas du tout Ridan, je vous conseille vivement son dernier album...
Notament avec un petit morceau sympa, je dirai où il parle d'immigration..le morceau s'appele "rentre chez toi"...

Voici un article paru dans l'Huma le 22 juin dernier..

« Il faudrait créer un ministère de la Fraternité »
. Après le Rêve ou la vie, Ridan revient avec l’Ange de mon démon, album sombre dans lequel il fait part de son spleen et de ses doutes existentiels.

Ridan se serait bien vu écrivain, auteur ou journaliste. Originaire d’Algérie, il est devenu chanteur par amour des mots, à force d’avoir écouté Georges Brassens, un de ses modèles. Formé à l’école du hip-hop, le chanteur qui vit à Chelles (Seine-et-Marne) a d’abord produit un premier disque de rap 30 rappeurs contre la censure avant de se lancer dans la chanson. Au début, il chantait le Rêve où la vie, à l’occasion d’un premier enregistrement, qui lui valut une révélation aux victoires de la musique 2005. Il revient avec l’Ange de mon démon, album dans lequel il nous fait part de son spleen dans lequel il parle du fracas du monde, du racisme ou de l’état de planète. Un disque sombre, qui n’empêche pas Ridan de dire, s’agissant de la vie, On l’aime quand même, une chanson qui ressemble à une « lueur d’espoir dans un écrin taciturne ».

Qu’entendez-vous par ce titre, l’Ange de mon démon ?

Ridan. On dit souvent « mi-ange, mi-démon », ou « ange et démon ». Pour moi, l’Ange de mon démon, cela signifie que, même dans le pire de nous-mêmes, il doit rester un côté angélique.

La chanson J’en peux plus est plutôt désespérée...

Ridan. C’est un peu, j’en peux plus de la vie. Quand je sors de chez moi, je commence à croiser tous les échecs de la société : la misère, l’absence de fraternité, la froideur des rapports, les gens aigris... C’est presque machiavélique si on s’attache à chaque sensation. Au boulot, c’est l’envie de réussite financière, de hiérarchisation. Ce n’est pas comme cela que j’imagine l. J’ai peur qu’on ne vive plus que pour nos besoins et non pas pour nos rêves. On manque de naturel dans la vie de tous les jours. Mais la vraie question de cette chanson, c’est surtout : « Et toi, comment te sens-tu ? »

Vous dites d’ailleurs : « Où va cette route qui mène à rien » ?

Ridan. Pour moi, l’idéal d’une vie, c’est une quête spirituelle, philosophique. On se pose de moins en moins de questions existentielles. L’existence ce n’est pas un loto. On nous a donné la possibilité de vivre mais, pour moi, la finalité, c’est : que fait-on de sa vie ? C’est la fameuse quête du moi. C’est une volonté de compréhension de soi.

Quelle lecture faites-vous de Rentre chez toi ?

Ridan. C’est la résultante d’un problème identitaire. Quand j’étais plus jeune, vers l’âge de treize ans, je lisais souvent sur les murs : « Les Arabes, les Noirs dehors ». C’est choquant pour un môme. C’est dur. Après, comment peut-on affronter la réalité d’une phrase comme celle-là, qui modifie vraiment l’identité d’une personne. Le Rentre chez toi, j’ai décidé de le transformer en « bienvenu chez moi » pour dire, « chez moi, c’est ici ». Plutôt que de créer des ministères de l’Intégration ou de l’Identité, il faudrait créer un ministère de la Fraternité. On résonne tout le temps à l’envers. La politique, cela devrait être un champ ouvert à la liberté, à la fraternité, à l’égalité. Alors qu’aujourd’hui, la politique, c’est les limites de ces notions. On avance de manière individualiste. Si la politique n’est même pas capable de proposer des idéaux au peuple, je ne vois pas à quoi elle sert.

Vos chansons témoignent souvent de la réalité et du fracas du monde...

Ridan. Sûrement parce que je suis un vrai amoureux de la vie, de la planète. Tout ce qu’on peut faire dans notre quotidien qui peut aller à l’encontre de la décadence est important. Notre mode de vie est dramatique. J’aimerais un monde plus serein, plus zen avec un écosystème qui soit protégé. La planète est magnifique mais, malheureusement, rares sont les gens qui savent vivre en harmonie avec elle.

Votre premier album s’intitulait le Rêve ou la vie. Aujourd’hui, vous chantez : « Je la vois la vie en rose, mais je n’y crois plus. » C’est plutôt pessimiste ?

Ridan. C’est vrai. Je n’ai jamais choisi une vie en rose. J’ai su dès le début qu’elle n’était pas faite pour moi, sinon j’aurais écrit d’autres chansons. Mais une vie en rose, ce ne doit pas être le rêve non plus. On doit s’y emmerder à mon avis !

Album l’Ange de mon démon, chez Sony/Bmg. Tournée : 30 juin, Rohan (Morbihan) ; 6 juillet, Maubeuge (Nord) ; 15 juillet aux Francofolies

de La Rochelle (Charente-Maritime).

Entretien réalisé par Victor Hache


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Variété : Ridan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Omelettes variées aux épices et aromates (Diététique)
» B' HOUX GUI....
» confiture de tomates vertes
» Qu'avez vous fait dans/pour votre jardin aujourd'hui ?
» MUSIQUE – Les artistes italiens de la dernière décennie à connaître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Culture, Arts et sciences. :: Culture : Variété, Hip-Hop, Slam...-
Sauter vers: