En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chiffres du chômage -Chercher l’erreur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Chiffres du chômage -Chercher l’erreur.   Lun 2 Juil - 19:38

Le gouvernement annonce une baisse du chômage et des milliers de suppressions d’emploi.

La France passe sous la barre des 2 millions de chômeurs. Qui peut croire cela ?

Nous entendons, tous les jours, l’annonce de milliers de suppressions d’emploi : 10 000 chez Airbus, 22 000 suppressions d’emploi sur trois, 3 570 chez LCL, 10 000 suppressions de postes dans l’Eduction Nationale... Un départ sur deux en retraite ne sera pas remplacé dans la fonction publique ; les 853 salariés de LSG Gate ont reçu leur lettre de licenciement début juin. Et ce ne sont que quelques exemples... Victimes du taux de rentabilité de l’action à deux chiffres (12, 15%) et des délocalisations, ces privés d’emploi sont, en plus, montrés du doigt voire taxés de fainéants !!!

En plus, nous savons que ce chiffre « oublie » les privés d’emploi des Dom, 220 000, les demandeurs d’emploi qui recherchent une activité temporaire ou à temps partiel, 871 000, les dispensés de recherche d’emploi 412 000 ; ceux qui travaillent moins de 78 h ( activité réduite) 452 000 ; les demandeurs non immédiatement disponibles 321 000.

Soit au total 2 276 000 personnes » oubliées ».

A cela s’ajoutent les milliers de radiations effectuées par les agents de l’ANPE et de la DDTE- pour ceux qui l’acceptent- le gouvernement souhaitant que ce soit la première préoccupations de ceux-ci. Avec tout cet arsenal, il est clair que le chômage va encore baisser. Dire aujourd’hui que le chômage est en baisse comparativement à 1983 est une aberration puisque les règles de comptage statistique ont changé. D’ailleurs des statisticiens de l’Isse et de la Dares le démontrent très bien.

Il faut souligner encore une chose, notre très médiatique Président a dit que le taux de chômage atteindrait bientôt 5 %, c’est tout dire...

Villejuif, 29 juin 2007

Christiane Grave porte -parole de l’Apeis

http://www.apeis.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.all-forum.net
FrozHeart

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 30
Localisation : Lorraine/Vosges/Epinal
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Chiffres du chômage -Chercher l’erreur.   Jeu 30 Aoû - 20:30

J'ai le cas dans ma famille, ou pour des amis...ils ont été radiés tout simplement. Donc plus comptabilisés. Voilà le modele de comptabilité anglo-saxon. On radie et les chiffres baissent...c'est magique non? drunken ...
Peut-être notre cher Président (petit? rooo...il est juste court sur pattes) va t'il se faire couronner Smile ou encore mieux...sacré empereur des Français et lancer une croisade sur les étrangers en France (qu'entendons nous par étragners...eh bien les humains qui n'ont pas accès aux soins, qui meurent dans les rues dans l'indifference totale, qui ont fuit la guerre et la misere esperant trouver de la compassion et de l'aide...qu'ont-il trouvé? des jets de pierres, des TAZER, de la repression agressive et des renvois aux frontières quasi qyqtematiques. Peut-être que si ils acceptaient de travailler gratuitement on leur donnerait un toit et à manger...mais ca s'est dejà fait jusqu'en 1960...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucun.fr
 
Chiffres du chômage -Chercher l’erreur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chercher l'erreur
» Pourquoi les chiffres du chômage oublient-ils l'outre-mer?
» Où vous chercher pour combler vos places?
» Erreur Fraulein?
» Tourisme... les chiffres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Actualité et politique :: Le gouvernement Fillon.-
Sauter vers: