En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tract de La Riposte Nord-Pas-de-Calais. Education Nationale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Tract de La Riposte Nord-Pas-de-Calais. Education Nationale.   Jeu 26 Juil - 12:02

L’UMP veut la peau du service public
de l’Éducation Nationale.
RESISTANCE !



On jette le savoir aux oubliettes, on dit adieu à tous nos idéaux pour les laisser aux mains d'une caste dominante, une minorité de personnes ayant en leur possession les grands secteurs de l'économie : la classe capitaliste.

Différentes réformes illustrent « la casse du service public d‘éducation » .
La loi Fillon de 2005 avait comme but « le socle commun de connaissance ». Une bonne idée en apparence , mais en apparence seulement. Ce projet n'avait pas pour ambition de donner un haut niveau de connaissance, mais avait pour seul objectif d'apprendre les bases de l'enseignement aux élèves : lire, écrire, compter, … les compétences minimales réservées aux enfants des classes populaires.

 

L'école voulue par les gouvernements UMP n'est qu'une école à deux vitesses : une pour les pauvres, une autre pour les riches..
 
Les futures réformes touchant l'éducation supérieure vont dans ce sens. Ainsi les filières rentables seront financées par l'Etat ou même par le secteur privé et bénéficieront d'abondants crédits. A l'inverse, des filières comme « Langues Anciennes » ne seront plus financées car pas assez rentables et jugées inutiles. Ces filières devront donc être financées par leurs usagers, ce qui induit une forte sélection sociale.
 
Les entreprises feront leur entrée dans les conseils d'administration pour imposer leurs propres intérêts au monde universitaire.

Demain les classes populaires devront se contenter d'un savoir amputé, alors que les plus riches , auront le choix entre une école publique, gratuite et laïque mais oubliée par l'Etat qui ne donne pas les fonds nécessaires pour un enseignement de qualité et une école privée d'élite.


La mort du service public de l’Éducation
Voilà les chiffres :

La casse de l'éducation en chiffres :
17 000 C'est le nombre de postes supprimés en 2008
60 000 C'est le nombre de postes en moins dans l'éducation nationale depuis 2002.
20 000 C'est le nombre d'élèves en plus en 2008 !

La situation Nordiste :
2 000 postes sont menacés dans l'académie de Lille.
En 2007 c'est 1 000 postes qui avaient déjà été supprimés.
Sur les 10 dernières années, la région a perdu 4 500 postes.


 
Pour une autre école, changeons la société ! 

L’école et l’université ont besoin de moyens conséquents, d’enseignants et de personnels en plus grand nombre et mieux formés, c’est la condition pour s’attaquer aux inégalités et permettre l’égalité de droits pour la réussite de tous.
Le gouvernement persiste, après l’annonce du projet de réforme de l’université, l’aménagement de la carte scolaire, le Ministre annonce la réduction de 17 000 postes dans le budget 2008 de l’Éducation Nationale. Tout cela participe d’une politique de démantèlement du service public de l’enseignement dont l’objectif est la mise en place d’une école à plusieurs vitesses adaptée aux besoins de l’économie capitaliste mondialisée. L’Éducation Nationale a déjà perdu plus de 60 000 postes depuis 2002, avec pour conséquence davantage d’inégalités.
 
Les militants communistes de La Riposte dénoncent de tels choix idéologiques.
 
Nous affirmons qu’en dépit des inégalités qui y règnent, notre système d’éducation publique est un acquis social majeur qu’on doit absolument défendre.
En même temps, les attaques du gouvernement contre le système universitaire donnent toute la mesure de l’impasse réactionnaire dans laquelle est entré le capitalisme.
 
De même que la production d’immenses richesses se réalise au détriment du niveau de vie et des conditions de travail des salariés, l’éducation des jeunes des classes populaires est considérée, au-delà d’une certaine limite, comme un faux-frais du système.
 
A l’inverse, nous croyons qu’une organisation socialiste de la société s’appuierait sur les énormes ressources économiques accumulées par l’histoire pour lancer un vaste plan d’éducation, qui donnerait à chacun la possibilité de pousser sa formation intellectuelle aussi loin qu’il le souhaite.
 
Mais l’heure est à la résistance face aux attaques du gouvernement.
 
Dans ces 5 années d'un gouvernement qui ne fera pas de cadeaux aux classes populaires, l'université et toute l'éducation vont subir de nombreuses attaques. Il faudra choisir entre la lutte ou la soumission.
  

http://laripostenpdc.over-blog.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.all-forum.net
 
Tract de La Riposte Nord-Pas-de-Calais. Education Nationale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Très petits chiens à adopter ou F.A Nord Pas-de-Calais et régions voisines.
» chaton 2 mois type chartreux à adopter (picardie, nord pas de calais, normandie, RP...)
» Nord-Pas-de-Calais : eau courante polluée dans 544 communes
» Polonais du Nord/Pas-de-Calais
» La Liste des Déportés du Nord-Pas de Calais dans les camps de DORA-BUCHENWALD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Pour militer, être solidaire.... :: Les Affiches, les tracts, les manifs...-
Sauter vers: