En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Georges Marchais 10 ans déja...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
unitaire

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Georges Marchais 10 ans déja...   Sam 17 Nov - 19:44

LES MILITANTS de la RENAISSANCE COMMUNISTE N’OUBLIENT PAS LE CAMARADE GEORGES MARCHAIS


Nous approchons du 10ème anniversaire du décès de Georges Marchais, ancien secrétaire général du PCF.

G. Marchais était un militant communiste sincère et combatif, issu des rangs ouvriers et du syndicalisme de classe, très attaché à sa classe, à son pays et à son parti, un grand ami de Cuba socialiste, un défenseur de la production industrielle et agricole nationales attaquée par les pouvoirs successifs.

Certes, les fondateurs du PRCF ont eu de sérieuses divergences avec lui; en effet, sous la pression des rénovateurs sociaux-démocrates, qui commençaient à s’organiser dans la direction du parti, G. Marchais a cautionné les abandons idéologiques des années 70 (c’est à cette époque que les statuts du parti ont été purgés des concepts de dictature du prolétariat, d’internationalisme prolétarien et de marxisme-léninisme); ces abandons ont désorienté le PCF et la classe laborieuse face aux conceptions réformistes portées par Mitterrand et par ses relais “refondateurs”, “reconstructeurs” et “rénovateurs”. Dérouté par la conception fausse de “l’avancée pas à pas au socialisme”, la direction du PCF s’est prononcée en 1981 pour l’entrée de ministres pseudo-communistes (dont 3 sur 4 ont renié le communisme) dans le gouvernement Mitterrand-Mauroy; un gouvernement dont l’objectif était, -au prix de quelques réformes positives au début-, d’enterrer le changement, d’étouffer le PCF, de déployer une intense campagne antisoviétique, de mettre la France sur les rails de l’euro (politique du “franc fort”). Dans les années 90, tout en manifestant certaines réserves quant aux conceptions liquidatrices de Gorbatchev, la direction du parti a globalement soutenu la prétendue “perestroïka” qui servit de couverture au lancement de la contre-révolution. Enfin, la direction du Parti a ouvert la voie à la “mutation” en proposant elle-même au 28ème congrès d’abandonner les références statutaires au centralisme démocratique, au socialisme, à la classe ouvrière et au marxisme…

Malgré cela, le PCF de G. Marchais est longtemps resté une référence pour les travailleurs au cours des luttes contre l’impérialisme, l’Europe capitaliste, la casse sociale des gouvernements successifs. On se souvient de la magnifique bataille menée par le PCF contre le Traité de Maastricht en 92, bataille aujourd’hui reniée par ceux qui à la tête du parti muté, répandent le mensonge social-impérialiste de “l’Europe sociale”. On sait aussi que G. Marchais a mené une bataille idéologique de classe contre la social-démocratie au moment de la rupture du programme commun par Mitterrand, qu’il a agi pour la sortie des ministres PCF du gouvernement Mauroy quand il est devenu clair que Mitterrand renonçait à tous ses engagements progressistes. Marchais a combattu pendant toute une période les refondateurs, qu’il qualifiait à juste titre de “liquidateurs du PCF”, avant malheureusement de cautionner l’accès du super-mutant Robert Hue à la direction du parti. Une fois en place, la nouvelle direction a d’ailleurs eu un comportement inhumain envers l’ancien secrétaire général, ingoré et brocardé malgré son état de santé précaire.

G. Marchais a dirigé le PCF pendant une période difficile, où l’opportunisme et le révisionnisme, portés par la guerre idéologique acharnée de l’ennemi de classe, étaient à l’offensive et ont fini par détruire le camp socialiste et le mouvement communiste mondial. Même si G. Marchais a tantôt cédé, tantôt résisté à la pression idéologique, il est resté un ouvrier communiste dans l’âme et c’est la raison pour laquelle la grande bourgeoisie l’a tant insulté, alors qu’elle a encensé les Hue et autres Gorbatchev. Et c’est pourquoi, sans renier en rien ses critiques passées, que l’histoire a malheureusement validées, le PRCF salue avec respect sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pcf-prcf.over-blog.com
polo JC64

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 27
Localisation : Orthez (64) le SUD OUEST^^
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Sam 17 Nov - 20:39

j'aime pas ses idées sur l'immigration...et ce n'est pas en regardant sur le passé de nos dirigeants que l'on avancera sur la voie du marxisme mais plutot en s'inculquant la théorie marxiste et la réalité d'aujourd'hui...

fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communiste64.skyblog.com/
unitaire

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Sam 17 Nov - 22:23

on peut dire ce qu'on veut sur Marchais mais au moins lui il est resté communiste à jamais! toujours sur le terrain et proche des travailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pcf-prcf.over-blog.com
polo JC64

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 27
Localisation : Orthez (64) le SUD OUEST^^
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Dim 18 Nov - 1:39

ah je ne dit pas qu'il n'était pas communiste mais plutot que l'identité nationale à la hortefeux, je ne pense pas que ça l'aurait choqué!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communiste64.skyblog.com/
unitaire

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Dim 18 Nov - 13:50

c'est tou à fait plausible, tu sais sur cette question aussi complexe faut etre réaliste, l'immigration est un fait, il faut la réguler comme dans tout autre pays. le PCF avait un programme de société dans le passé, il n'en as plus du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pcf-prcf.over-blog.com
soyons-modernes

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Dim 18 Nov - 21:55

Le problème est plus complexe que cela, tu la simplifie ici. Le programme de Marchais, du moins, celui qu'on lui demandait de réciter sur les chaines de TV n'était pas dans l'esprit communiste au niveau de l'immigration. de Plus, ce avec quoi Marchais a raté le coche, c'est son papier sur l'humanité au moment de mai 68, on a réellement du passer pour des réacs sur ce coup là ! Dernière chose a repprocher à Marchais, son passage volontaire au STO... Il faut quand même se souvenir que MArchais, quand il prend le poste de secrtaire général en 1969, cope l'herbe sous le pied de nombreux camarades résistants qui avait tout aussi les capacités de diriger le premier parti de france de l'époque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LEMOINE



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Dim 18 Nov - 23:17

Georges Marchais, comme Jacques Duclos avaient une forte personnalité, beaucoup de présence dans les médias. Tout ce qu'ils pouvaient dire prenait une force que ceux qui ont représenté ou dirigé le PCF n'ont pas su retrouver. Or l'image que l'on donne d'un parti, c'est essentiel.

Pour ce qui est de l'orientation politique, elle a été celle définie par le Parti dès 1968 dans l'opuscule "pour une voie démocratique vers le socialisme". Il l'a mise en application avec vigueur et a su mener à bien la difficile bataille du programme commun. Il a fallu beaucoup de persévérance et de force conviction pour que tous les militants s'engagent dans cette bataille.

Si cette politique n'a pas donné ce qu'elle aurait du, ce n'est pas le fait de Georges Marchais mais de Mitterand qui n'a cessé de biaiser. Dès la signature du Programme Commun, le PS a commencé à diffuser sa propre version du programme qui comportait de nombreuses différences avec ce qui avait été signé. Si le PCF avait dénoncé cette trahison, la victoire de 1981 n'aurait pas eu lieu. Mais, dès la victoire Mitterand, est allé beaucoup plus loin dans la liquidation du programme commun et a consenti de telles modifications et de telles reculades sur l'indemnisation des nationalisations que le financement des réformes prévues n'était plus possible.

La seule chose que je regrette dans cette affaire, c'est que le PCF est resté beaucoup trop longtemps au gouvernement. Il fallait rompre. Georges Marchais aurait été capable de ce coup d'éclat mais tous ceux qui lui ont succédé n'ont aucun charisme, ne passent pas dans les médias et donnent du PCF l'image d'un parti terne, sans imagination, sans force, sans personnalité.

L'équipe Marchais n'a pas su rompre quand il était temps, n'a pas voulu poser le problème du déclin du PCF et s'est mise à user de dissimulation et d'autoritarisme pour tenter de s'en sortir. Elle a ainsi perdu volontairement beaucoup de militants et quasiment tous les intellectuels du PC.

Bien que j'ai été évincé du PCF, je n'ai pour Marchais que de l'estime. Je pense qu'il faut reconnaître qu'il a su mener le PCF aussi loin qu'il pouvait aller dans ligne politique qui avait été définie. Si une nouvelle ligne capable de relancer le PCF n'a pas été définie, ce n'est pas son fait.

Ce travail c'est aux militants actuels de l'accomplir. Mais cela suppose de ne pas liquider le Parti. Si le PCF se liquide, jamais il ne pourra revenir; la France sera du dernier carré des pays capitalistes et ne passera au socialisme que contrainte et forcée par les crises qui l'auront ruinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soyons-modernes

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Lun 19 Nov - 0:43

Mais avec une telle image, il faut apprendre à contrôler sa parole : parler de bilan plutôt positif pour les pays de l'est alors que l'Union Soviétique et consors étaient entrain de s'aachrner en Afganistan, c'est tout de même moyen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LEMOINE



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Lun 19 Nov - 11:13

Ce n'est pas Georges Marchais seul qui a dit que le bilan du socialisme était "globalement positif", c'est le Parti tout entier et plus particulièrement ses intellectuels et ses historiens qui ont fait cette analyse. Elle peut se discuter, c'est d'accord, mais pour cela il faut se replacer à l'époque où elle a été faite (vers les années 1970). Personnellement, je suis allé en URSS et en RDA à cette époque et, particulièrement en RDA, il m'a semblé que le niveau et la qualité de vie étaient proches de ce que je connaissais. Il faut savoir que nous n'étions pas riches, nous étions sept dans un appartement en banlieue, vivant essentiellement du salaire de mon père, simple employé de banque. Bien des citoyens de RDA étaient bien plus à l'aise que nous.

Pour ce qui est de la guerre en Afganistan, vous devez savoir qu'un parti de gauche s'y trouvait au pouvoir et devait faire face à la subversion violente. L'URSS devait-elle laisser s'installer à sa porte un pouvoir islamique décidé à provoquer la subversion dans tout le Caucase? On a le même problème avec la Tchéchénie : il aurait fallu être fou pour laisser s'installer un régime islamique au milieu du caucase!

Si l'URSS l'avait emporté en Afganistan, le peuple de ce pays ne connaitrait pas les souffrances qu'il connait aujourd'hui. Ce que je regrette personnellement, ce n'est pas que l'URSS soit intervenu, car elle aurait été criminelle en restant les bras croisés, mais qu'elle se soit heurtée à la puissance américaine qui a préféré provoquer les catastrophes que nous connaissons aujourd'hui dans toute cette région, jusqu'en Iran et dans le monde entier avec le terrorisme islamique, plutôt que de laisser un peuple se libérer d'un régime féodal!

En tout cas, Georges Marchais n'est pour rien dans cette affaire. Il a représenté la position du Parti Communiste, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
polo JC64

avatar

Nombre de messages : 146
Age : 27
Localisation : Orthez (64) le SUD OUEST^^
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   Lun 19 Nov - 13:45

c'est vrai que niveau charisme y a un gros coups de chapeau a tirer, il était impressionnant dans les débats!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://communiste64.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georges Marchais 10 ans déja...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Marchais 10 ans déja...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MRAP : plainte posthume grotesque contre Georges Marchais
» F901 Georges Lecointe (ex HMCS Wallaceburg)
» M901 Georges Lecointe (ex HMS Cadmus)
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)
» Les Corsaires normands de Georges Dubosc (1898).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Actualité et politique :: Actualités à chaud.-
Sauter vers: